Bon pied, bon œil

A fleur de peau, à fleur de pied

J’ai pris mes escarpins raffinés

Talons aiguilles très hauts perchés

Pour aller danser la gigue

Dans un bal stylé et chic

Où sur la pointe des pieds

Je devrais m’envoler

Aux bras de mon cavalier

 

Mais je ne suis guère agile

Les orteils tout comprimés

Je marche les genoux pliés

Et je perds tout mon aplomb

Avec ce dard sous les talons

Qui m’écorche les chevilles

Quand je danse le charleston

Au son de l’accordéon

 

A la quatrième danse

J’ai fait fi de l’élégance

De mon sac j’ai exhumé

Mes baskets aux bouts carénés

Aux talons de cuir renforcés

A la semelle épaisse aux reliefs étudiés

Avec leurs lacets rose fluo

Et leur couleur sombre indigo

J’ai lancé la mode illico

Et mes pieds enfin ont nagé

Dans le bonheur et la félicité   

 

Lécrilibriste