23 mai 2018

A Camille Claudel

Elle s’attelle, elle attaque, elle dégrossit A la broche, au marteau, au ciseau Son temps ne compte plus Elle cherche les entrailles de la pierre   Elle recule, elle regarde, elle s’étonne la poussière vole et le marteau résonne Et la vie peu à peu s’infiltre dans la pierre Les contours de l’ébauche s’affinent   Elle creuse, elle affine, elle accentue La douceur de ce visage d’enfant L’ingénieuse naïveté du regard Sculpter est une affaire de cœur   Elle fignole, elle lisse, elle cisèle La pierre vit sous... [Lire la suite]
Posté par lecrilibriste à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]